Guerre en Ukraine : la Russie annonce le retrait de ses troupes de Kherson

Serait-ce un tournant de la guerre en Ukraine ? Le ministre russe de la Défense vient d'ordonner ce mercredi le retrait de ses troupes de la région de Kherson, en pleine contre-offensive de Kyiv dans ce territoire.

Concrètement, Sergueï Choïgou a demandé aux forces de son pays de quitter la rive droite du fleuve Dniepr dans cette région, qui inclut la ville de Kherson, capitale régionale éponyme.

"Procédez au retrait des soldats", a dit à la télévision le ministre russe de la Défense après une proposition en ce sens du commandant des opérations russes en Ukraine, le général Sergueï Sourovikine, qui a reconnu qu'il s'agissait d'une décision "pas du tout facile" à prendre.

"Les manœuvres (de retrait) des soldats vont commencer très rapidement", a assuré le général.

Ce retrait constitue un nouveau revers cinglant pour le Kremlin, Kherson ayant constitué la principale prise russe, après la conquête de la ville dans les premiers jours de l'offensive contre l'Ukraine.

Il s'agit de la seule capitale régionale dont Moscou a pu revendiquer la conquête.

Ce repli s'ajoute à celui de la région du Kharkiv en septembre.

Il intervient un peu plus d'un mois après que Vladimir Poutine a revendiqué l'annexion de la région de Kherson et de trois autres régions ukrainiennes. Moscou considère comme l'ensemble de ces zones comme son territoire souverain.

La région de Kherson est d'autant plus stratégique que son territoire est frontalier de la Crimée, péninsule ukrainienne annexée par Moscou en 2014

Mort d'un haut responsable de l'occupation russe

Plus tôt ce mercredi, un dirigeant russe avait annoncé qu'un haut responsable de l'occupation russe dans la région ukrainienne de Kherson, Kirill Stremousov, avait été tué dans un accident de la route.

Ce dernier, connu pour son activité sur les médias sociaux, avait été promu chef adjoint de l’administration installée par Moscou.

Il serait mort dans un accident de voiture selon des responsables locaux cités par les agences de presse étatiques.

Capture d'écran/AFP
Kirill Stremousov, haut responsable prorusse décédé le mercredi 9 novembre 2022. - Capture d'écran/AFP

"J'ai la grande tristesse d'annoncer que Kirill Stremousov a été tué dans la région de Kherson (...) dans un accident de la route", a indiqué Vladimir Saldo, chef de l'administration d'occupation russe dans la région.

Ces derniers mois, plusieurs cadres nommés par Moscou ont été visés par des attaques, parfois mortelles, attribuées par le Kremlin aux services secrets ukrainiens opérant derrière les lignes ennemies.

Depuis la conquête de la région de Kherson, début mars, Kirill Stremousov était l'un des porte-paroles les plus zélés des forces d'occupation russes. Il s'exprimait très souvent dans les médias pro-Kremlin et soutenait avec ardeur la campagne militaire russe en Ukraine.