Guerre en Ukraine: la Russie affirme avoir "détruit" une usine militaire près de Kiev

·1 min de lecture
Soldat ukrainien en périphérie de Kiev.  - Aris Messinis
Soldat ukrainien en périphérie de Kiev. - Aris Messinis

Le ministère russe de la Défense a annoncé dimanche avoir bombardé une usine militaire aux abords de Kiev, alors que Moscou intensifie ses attaques contre la capitale ukrainienne. "Durant la nuit, des missiles de haute précision lancés par des avions ont détruit une usine de munitions près de Brovary dans la région de Kiev", a indiqué le ministère dans un communiqué sur sa chaîne Telegram.

Cité par le média, The Kyiv Independent, le maire de Brovary Igor Sapojko a quant à lui affirmé que "certains éléments d'infrastructure ont été touchés" aux premières heures dimanche. Il a toutefois précisé qu'aucun dommage ne lui avait encore été rapporté. Un journaliste de l'AFP sur place n'a pas constaté de destructions, de fumée ou d'incendie.

Revirement stratégique

Au cours des trois derniers jours, les forces russes ont mené plusieurs frappes sur des usines militaires à Kiev et dans sa région. Ainsi, vendredi, c'est une usine de production de missiles "Neptune" qui était visée à Vyshneve et samedi, une unité de production de tanks, à Darnytsky, quartier périphérique de Kiev.

876450610001_6304185295001

Fin mars, la Russie avait pourtant annoncé retirer ses troupes du nord de l'Ukraine, dont la région de la capitale, pour concentrer ses forces sur la région du Donbass dans l'est du pays. Mais ces nouvelles agressions sur la capitale ukrainienne s'expliquent à la fois par le désir de vengeance de Moscou depuis que l'Ukraine a coulé le Moskva, son vaisseau-amiral en Mer Noire, et le prétexte de tirs ukrainiens sur le sol russe.

Article original publié sur BFMTV.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles