Guerre en Ukraine : la Russie accuse Kiev d’avoir coupé l’eau et l’électricité à Kherson

© /AP/SIPA

« À la suite d'une attaque terroriste, organisée par la partie ukrainienne, trois pylônes en béton portant des lignes à haute tension ont été endommagés sur l'axe Berislav-Kakhovka », avait affirmé ce dimanche 6 novembre l'administration d’occupation de Kherson sur Telegram. « Actuellement, il n'y a ni électricité ni eau dans la ville (de Kherson) et dans certains districts de la région », avait-elle poursuivi. Mais dans la soirée de dimanche, Vladimir Saldo, le chef de l'administration régionale de Kherson, a assuré à la télévision russe Rossiya-24 que « des électriciens sont déjà partis pour effectuer des travaux de réparation, et l'alimentation électrique devrait être de retour ». C'est la première coupure d'électricité et d'eau d'ampleur connue à Kherson, aux mains de l'armée russe depuis le début de son offensive en Ukraine .

La Russie et l’Ukraine se renvoient la responsabilité

Selon un représentant des services d'urgence de la région de Kherson , cité par les agences de presse russes, « plus de 10 localités de la région sont (actuellement) sans courant ». De son côté, le chef de l'administration militaire ukrainienne de la région de Kherson, Yaroslav Yanouchevytch, a déclaré que « l'armée russe a fait exploser des lignes à haute tension » sur une longueur de 1,5 km à Berislav. « Les occupants ont également détruit des lignes à haute tension menant à la ville de Kherson ». Ce qui a provoqué des « problèmes d’approvisionnement » pour la ville et d'autres municipalités,...


Lire la suite sur LeJDD