Guerre en Ukraine: retrouvailles émouvantes à Kherson, à l'arrivée du premier train depuis le départ des Russes

Parti de Kiev vendredi, le premier train pour Kherson est arrivé ce samedi.  - Reuters
Parti de Kiev vendredi, le premier train pour Kherson est arrivé ce samedi. - Reuters

C'est un train haut en couleur et barré de nombreuses inscriptions victorieuses qui est parti de Kiev pour arriver à Kherson ce samedi, le premier depuis le début de l'invasion russe, le 24 février dernier.

Une semaine après la libération de la ville de Kherson, le train est parti sous les chants des passagers, parmi lesquels se trouvaient notamment des soldats, rapporte ce samedi l'agence de presse Reuters.

Dans la foule, Hryhorii Vyrtosa, 67 ans. Cet ouvrier du bâtiment exulte: il est sur le point de retrouver son fils, duquel il a été séparé il y a huit mois, au commencement de la guerre.

"Je ressens du bonheur, un bonheur immense. Je vais crier au monde entier: 'Gloire à l'Ukraine!'", déclare-t-il, le sourire aux lèvres.

Retrouvailles sur le quai de la gare de Kherson

C'est la première fois depuis le mois d'avril que Hryhorii Vyrtosa a pu revoir sa région natale. À l'arrivée, après avoir serré son fils dans ses bras, l'ouvrier exprime son émotion auprès de Reuters.

"Je ne peux même pas mettre des mots sur mes sentiments", commente-t-il.

Comme lui, des dizaines de passagers retrouvent leurs proches les larmes aux yeux après être descendus du train. La semaine dernière, la ville de Kherson a été libérée par les forces ukrainiennes, après près de 9 mois de contrôle russe. L'occupation russe a cependant laissé des traces: selon des enquêteurs ukrainiens, une "salle de torture russe" a par exemple été découverte dans la ville.

Article original publié sur BFMTV.com