Guerre en Ukraine : Un reporter de BFMTV tué lors d'une évacuation de civils

Selon plusieurs médias internationaux, dont Reporters sans frontières, un journaliste français a été tué en Ukraine, près de la région de Louhansk. Frédéric Leclerc-Imhoff, reporter pour BFMTV, est mort après avoir été touché par un éclat d'obus alors qu'il était en train de filmer une évacuation de civils.

"Le chef de l'administration régionale de Louhansk, Serhiy Dayday, a déclaré que l'évacuation des civils, près de Severodonetsk avait été arrêtée après qu'un journaliste français a été tué par des éclats d'obus l'ayant atteint au cou. Il se trouvait apparemment dans un bus d'évacuation lorsque l'artillerie a explosé à proximité", a rapporté sur Twitter Christopher Miller, journaliste américain pour "Politico". Et de rappeler que la "mort du journaliste français dans l'Est de l'Ukraine" survient le jour "où la ministre française des Affaires étrangères Catherine Colonna" se rend à Kiev.

Sur Twitter, Christophe Deloire, secrétaire général de Reporters sans frontières, a précisé que le journaliste français a été tué "sur la route entre Lissitchansk et Bakhmout", "dans l'oblast de Louhansk". "L'armée russe aurait tiré sur le véhicule d'évacuation où se trouvait le journaliste et le tir a percé le blindage. Notre confrère a été touché au cou", a-t-il écrit.

"Je veux redire le soutien inconditionnel de la France"

Emmanuel Macron a salué la mémoire de Frédéric Leclerc-Imhoff, via un...

Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles