Guerre en Ukraine : reportage à Mykolaïv, près de la ligne de front dans le sud

Guerre en Ukraine : reportage à Mykolaïv, près de la ligne de front dans le sud

Dans le sud de l'Ukraine, les cicatrices de l'incursion russe sont partout. Lorsque le siège du gouvernement régional de Mykolaïv a été touché, l'officier Dmytro Pletenchuk était en route pour rejoindre son bureau.

"Mon bureau est au 8ème étage de ce bâtiment", nous indique-t-il, "ce jour-là, les Russes nous ont parlé de paix. Il y a eu des négociations. Ils font toujours comme ça".

36 personnes ont été tuées dans le bombardement du bâtiment. Le même jour, l'aéroport de Mykolaïv a aussi été frappé. Dmytro Pletenchuk rappelle que cela fait partie d'une stratégie plus large pour Moscou.

"_Ils veulent reconstruire l'URSS, mais ils n'ont pas l'Ukraine. Ils ont la Biélorussie. Mais sans l'Ukraine, c'est impossible._Et ils ne peuvent pas vivre libres. Mais nous le pouvons. Et nous le voulons. Et on se bat", dit-il.

Pour les troupes ukrainiennes stationnées dans le sud, l'un des principaux objectifs est de tenter de reprendre Kherson, l'un des ports les plus importants du pays et la première ville à être tombée aux mains de la Russie. Elle se situe, au nord de la Crimée, à seulement 70 kilomètres de Mykholaïv.

Kherson, verrou stratégique vers la Crimée

"Kherson est une ville très importante. C'est la principale route terrestre qui permet de rejoindre la Crimée. L'eau potable arrive aussi par là en Crimée par le fleuve Dniepr", nous explique "Nesquik", un commandant de bataillon ukrainien né à Kherson.

A 26 ans, il est à la tête de 900 hommes qui se battent actuellement pour tenter de reprendre la ville. Les récentes avancées des troupes ukrainiennes dans le nord remontent le moral des troupes.

"Je pense que nous reprendrons Kherson d'ici l'automne", confie le jeune commandant, "_c'est juste que la ligne de front ne se limite pas seulement à la région de Kherson, ou au sud du pays.__La Russie a une frontière très importante avec nous. Et elle subit des pertes partout. Les Russes se concentrent maintenant sur l'est de l'Ukraine, les régions de Donetsk et Louhansk._Ce ne sera pas un problème pour libérer Kherson, il faut se rappeler qu'il y a des régions qu'il sera beaucoup plus difficile pour nous de récupérer".

Il faudra un certain temps encore avant que les habitants de Mykolaïv puissent penser à la reconstruction. Pour l'instant, l'enjeu est simplement de rester sur place, ce qui est en soi un acte de grande bravoure.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles