Guerre en Ukraine : la communauté juive mobilisée

Pour justifier la guerre en Ukraine, Vladimir Poutine a toujours mis en avant un argument : il veut "dénazifier" l'Ukraine. Une hérésie pour les Juifs qui vivent librement dans le pays. Ils étaient 70 000 en 2010. Beaucoup sont partis face aux violences. Ceux qui sont restés en Ukraine ont ouvert leurs synagogues pour accueillir les victimes.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles