Guerre en Ukraine : la Russie sanctionne 29 Américains, dont Kamala Harris

·1 min de lecture
Mark Zuckerberg fait partie des 29 Américains sanctionnés par la Russie.
Mark Zuckerberg fait partie des 29 Américains sanctionnés par la Russie.

Joe Biden a fait jeudi toute une série de déclarations au sujet de l'invasion russe en Ukraine, parmi lesquelles une nouvelle aide militaire de 800 millions de dollars. Cette enveloppe comprend « des armes d'artillerie lourde, des dizaines d'obusiers, 144 000 munitions ainsi que des drones », a-t-il détaillé depuis la Maison-Blanche. « Vladimir Poutine ne réussira jamais » à occuper l'Ukraine, a promis le dirigeant démocrate. Le président américain a également jugé « contestable que Vladimir Poutine contrôle Marioupol ». Il ajoute : « Il n'y a encore aucune preuve que Marioupol soit complètement perdue. »

En parallèle, la Russie a interdit jeudi l'entrée sur son territoire à 29 responsables politiques, personnalités médiatiques et hommes d'affaires américains en représailles aux sanctions prises par Washington contre Moscou pour son offensive contre l'Ukraine. Parmi les personnes visées par cette mesure, dont la liste a été publiée par le ministère russe des Affaires étrangères, figurent notamment le dirigeant du géant du Web Meta, Mark Zuckerberg, et la vice-présidente américaine, Kamala Harris.

Poutine se félicite de l'attaque de Marioupol

La déclaration de Joe Biden intervient alors que Vladimir Poutine s'est félicité jeudi 21 avril de l'offensive russe à Marioupol, jugeant que la « libération » de cette ville portuaire était « un succès ». « La fin du travail de libération de Marioupol, c'est un succès », a dit Vladimir Poutine à son ministre de la Défens [...] Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles