Guerre en Ukraine : ce qu'il faut savoir sur le scandale de corruption qui ébranle Kiev

© Presidential Press Service/Handout via REUTERS

La guerre se déroule aussi en interne. Tour à tour, de hauts responsables ukrainiens sont démis de leurs fonctions, ou déposent d'eux-mêmes leur démission, après l'éclatement de plusieurs affaires de corruption présumée. Selon plusieurs médias locaux, dont Le Parisien se fait mardi l'écho, le ministère ukrainien de la Défense serait notamment mis en cause dans un scandale liés à de coûteux achats de nourriture pour les forces ukrainiennes. Par ailleurs, le premier vice-ministre du Développement des Communautés et des Territoires, Vasyl Lozynkiï, a été interpellé ce week-end par le Bureau national ukrainien de lutte contre la corruption (NABU). Il est soupçonné de détournements de l'argent de contrats d’achat d’équipements et de générateurs électriques. Le gouverneur de la région de Dnipropetrovsk, Valentin Reznitchenko, est accusé d'avoir attribué illégalement des contrats d'aménagements du réseau routier, s'élevant à plusieurs millions d'euros, à un groupe co-fondé par sa compagne.

Enfin, un fonctionnaire est pointé du doigt pour avoir utilisé des véhicules destinés à l'aide humanitaire, un autre pour être parti en vacances en plein conflit, et un énième pour l'achat d'une propriété bien au-dessus de ses revenus déclarés. Voilà pourquoi, dans sa dernière vidéo, le président ukrainien Volodymyr Zelensky a réaffirmé sa volonté d'intensifier la répression de la corruption dans son pays.

Licenciements en série

Le vice-ministre de la Défense, Viacheslav Shapovalov, incriminé dans...


Lire la suite sur LeJDD