Guerre en Ukraine : ce qu'il faut retenir au 167e jour de l'invasion russe

© GENYA SAVILOV / AFP

"Plusieurs munitions destinées à l'aviation ont explosé dans un dépôt situé sur le territoire de l'aérodrome militaire de Saki, près de la localité de Novofiodorovka", a déclaré dans un communiqué l'armée russe. Des explosions ont fait un mort et des blessés dans un dépôt de munitions sur un aérodrome militaire de Crimée . L'armée russe a affirmé qu'aucun tir ni bombardement n'avait été à l'origine de ces déflagrations, d'abord signalées par les autorités de cette presqu'île unilatéralement rattachée à la Russie en 2014 et en première ligne dans l'offensive russe contre l'Ukraine déclenchée le 24 février.

Les principales informations :

- Des explosions dans un dépôt de munitions en Crimée ont fait un mort des blessés

- Les livraisons de gaz russe à plusieurs pays européens interrompues

- Deux nouveaux navires chargés de céréales ont quitté l'Ukraine

- La Russie a lancé un satellite iranien d'observation, Téhéran réfute

Des vidéos diffusées sur les réseaux sociaux montraient une boule de feu se former après une forte déflagration, tandis que d'épaisses volutes de fumée noire s'élevaient dans le ciel et que des vacanciers quittaient dans la panique la plage située à proximité. Le dirigeant de la Crimée, Sergueï Aksionov, a fait état d'une personne tuée dans ces explosions et son ministre de la Santé, Konstantin Skoroupski, de cinq blessés, parmi lesquels un enfant.

"Les touristes ne sont pas en danger. Nous vous demandons de garder votre calme", a dit un député russe élu...


Lire la suite sur Europe1