Guerre en Ukraine : ce qu'il faut retenir au 209e jour de l'invasion russe

© Juan BARRETO / AFP

Au 209e jour de l'invasion russe de l'Ukraine , la présidence ukrainienne a juré elle de "liquider" la menace russe , alors que les autorités installées par Moscou dans quatre régions du pays ont annoncé mardi la tenue dans l'urgence du 23 et 27 septembre de "référendums" d'annexion par la Russie , en pleine contre-offensive ukrainienne. Le ministère de la Défense a comparé ces votes à "l'Anschluss" nazi de l'Autriche en 1938.

Les informations à retenir :

- Des référendums d'annexion dans des régions prorusses du 23 au 27 septembre

- Une volonté de rétablir "la justice historique", prône Dmitri Medvedev

- "Des référendums fictifs pas acceptables", dénonce Olaf Scholz

- Kiev promet de liquider la "menace" russe dans le Donbass

Des votes à Lougansk, Donestk, Kherson et Zaporijjia

Le président russe Vladimir Poutine a rencontré dans la journée des diplomates étrangers et des responsables de l'industrie de l'armement, signifiant qu'il garderait son cap. Les pouvoirs séparatistes des régions de Lougansk et Donetsk ont annoncé ces votes, tout comme les autorités d'occupation russe de Kherson et Zaporijjia (sud). Ces scrutins, prévus dès cette semaine, interviendront alors que l'Ukraine entrera dans son 8e mois de guerre et que toutes ces zones font l'objet de combats.

Les dirigeants de l'"administration politico-militaire" d'occupation des régions de Kherson et Zaporijjia ont en outre indiqué que des "unités de volontaires" seraient formées sous peu pour combattre les forces ukr...


Lire la suite sur Europe1