Guerre en Ukraine : ce qu'il faut retenir du 190e jour de l'invasion russe

"La mission de l'AIEA est arrivée" à la centrale, a indiqué à l'AFP via WhatsApp un porte-parole de l'organisation qui fait partie de l'équipe. La mission d'experts de l'Agence internationale pour l'énergie atomique est arrivée jeudi à la centrale nucléaire ukrainienne de Zaporijjia occupée par l'armée russe. Une mission à haut risque, l'Ukraine reprochant à l'armée russe de bombarder le secteur, tandis que Moscou accuse Kiev d'y avoir envoyé une équipe de "saboteurs".

Les informations à retenir :

Les experts de l'AEIA sont arrivés à Zaporijjia Un réacteur de la centrale arrêté après de nouveaux bombardements Macron prône la poursuite du dialogue avec la Russie Gazprom suspend "entièrement" ses livraisons de gaz via le gazoduc Nord Stream

L'AIEA reste à la centrale de Zaporijjia

Le chef de l'Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA) a annoncé que des membres de l'organisation allaient "rester" à la centrale nucléaire de Zaporijjia, dans le sud de l'Ukraine, qu'ils ont inspectée jeudi. L'inspection de la centrale de Zaporijjia par l'AIEA, dont le chef Rafael Grossi était présent, était très attendue, après des semaines de bombardements qui ont suscité la crainte d'une catastrophe nucléaire. La Russie, dont les forces occupent depuis mars la centrale, et l'Ukraine s'accusent mutuellement de ces frappes.

"Nous avons accompli quelque chose de très important aujourd'hui. Et le plus important, c'est que l'AIEA reste ici. Faites savoir au monde que l'AIEA re...


Lire la suite sur Europe1