Guerre en Ukraine : ce qu'il faut retenir du 52e jour de l'invasion russe

·1 min de lecture
© METIN AKTAS / ANADOLU AGENCY VIA AFP

Deux jours après le naufrage de son navire amiral en mer Noire, la Russie met ses menaces à exécution. Son ministère de la Défense a annoncé ce samedi avoir visé une usine de matériel militaire à Kiev .

"Des armes air-sol de haute précision et de longue portée ont détruit des bâtiments de production d'une usine d'armement à Kiev", a annoncé le ministère dans un communiqué sur Telegram.

 

Les principales informations :

Deux usines d'armements ukrainiennes ont été touchées par des bombardements vendredi et samedi Zelensky s'est dit inquiet d'un possible recours à l'arme nucléaire par Poutine L'Allemagne prévoit d'octroyer plus d'un milliard d'euros d'aide militaire à l'Ukraine

Une nouvelle usine visée par un bombardement russe

Ce bombardement, revendiqué par Moscou, intervient au lendemain de l'avertissement des forces russes qu'elles allaient intensifier leurs attaques sur la capitale ukrainienne. Sur les lieux, un grand nombre de militaires et de policiers étaient présents sur place, empêchant l'accès au complexe, d'où s'échappait de la fumée.

Le maire de Kiev, Vitali Klitschko, a indiqué sur Facebook ne pas avoir à ce stade d'informations sur les victimes potentielles. "Dans la matinée, Kiev a été bombardée. Des explosions ont retenti dans le district de Darnytsky à la périphérie de la ville. Les sauveteurs et les médecins travaillent actuellement sur place", a-t-il écrit.

Il a une nouvelle fois appelé les habitants partis de la ville à ne pas y revenir, mais à res...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles