Ukraine : la Russie intensifie ses bombardements, Kiev frappe ses plateformes de forage

L'Ukraine a accusé ce lundi la Russie d'intensifier encore ses bombardements meurtriers dans l'est, où ses troupes résistent avec acharnement, et selon Moscou a frappé en retour des plateformes de forage en mer Noire au large de la Crimée, annexée en 2014.

Les principales informations :

L'Ukraine accuse la Russie d'intensifier ses bombardements dans l'est Un parti politique pro-russe officiellement interdit par Kiev Volodymyr Zelensky s'est rendu dans le sud de l'Ukraine La guerre pourrait durer des années, prévient le chef de l'Otan L'Ukraine a perdu la moitié de ses armements, selon le chef de la logistique de l'armée de terre ukrainienne

Au même moment, au seuil d'une semaine qualifiée d'"historique" par le président Volodymyr Zelensky avec un sommet à Bruxelles qui pourrait accorder à Kiev le statut de candidat à l'entrée dans l'Union européenne, la tension est montée brusquement, plus au nord, entre la Russie et la Lituanie, qui a restreint le transit de fret russe par rail vers l'enclave russe de Kaliningrad.

La Russie a dénoncé un acté "hostile". Si le transit "n'est pas rétabli en totalité, alors la Russie se réserve le droit d'agir pour défendre ses intérêts nationaux", a menacé le ministère russe des Affaires étrangères. Le Kremlin a jugé la situation "plus que sérieuse".

Pour l'heure, en Ukraine, la présidence a indiqué lundi matin que les bombardements russes augmentaient dans la région de Kharkiv (nord-est), la deuxième ville du pays qui a résisté ...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles