Guerre en Ukraine : ce qu'il faut retenir du 79e jour de l'invasion russe

Le conflit se poursuit en Ukraine . Le pays entre dans son 79e jour de conflit. Aujourd'hui, Moscou est accusée de toute part. D'une part pour crimes de guerre, et de l'autre pour le transfert "de force" d'Ukrainiens en Russie comme l'affirme Washington. Kiev a avancé le nombre de 1,2 million de personnes déportées par Moscou en Russie. Les autorités ukrainiennes dénoncent aussi l'existence de "camp de filtration" russes, souvent dans les territoires contrôlés par la Russie dans l'est de l'Ukraine, par où passent ces "déportés".

Les principales informations à retenir : 

Les forces russes sont font l'objet d'accusations de crimes de guerre La production de maïs en Ukraine va diminuer de 53% La possible adhésion de la Suède et la Finlande à l'Otan Aide européenne de 500 millions d'euros pour l'Ukraine

Une aide de l'UE de 500 millions d'euros

L'Union européenne s'est engagée vendredi à apporter une aide supplémentaire d'un demi-milliard d'euros pour soutenir le combat de l'Ukraine face à l'invasion russe, tandis qu'en Géorgie, une région séparatiste prorusse faisait à son tour un pas vers le rattachement à la Russie.

Les autorités de cette "république" séparatiste autoproclamée, indépendante de fait de la Géorgie pro-occidentale et occupée par des forces de Moscou depuis une intervention militaire russe en 2008, ont annoncé vendredi organiser le 17 juillet un référendum sur son intégration à la Russie.

"Le moment est venu de s'unir une fois pour toutes". "L'Ossétie...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles