Guerre en Ukraine : ce qu'il faut retenir du 68e jour de l'invasion russe

Alors que la Russie poursuit son offensive en Ukraine et qu'elle ne cherche pas à terminer la guerre, la poursuite des évacuations d'habitants de Marioupol est prévue lundi. Elle aura lieu une première opération qui a sorti une centaine de civils de l'usine Azovstal, assiégée par les forces russes dans ce port stratégique du sud-est de l'Ukraine.

Au 68e jour d'une guerre un rien figée sur ses positions, l'armée russe grignote du terrain en cherchant à prendre en étau son adversaire depuis le nord et le sud, afin de compléter son emprise sur le bassin minier du Donbass. Mais selon l'Institut américain pour l'étude de la guerre (ISW), "les forces russes ont continué de mener des assauts infructueux au sol, le long de la ligne de front Donetsk-Lougansk, et n'ont pas enregistré de gains territoriaux substantiels le 1er mai".

Les principales informations

Le 9 mai ne signe pas la fin de la guerre, selon Lavrov Israël fustige les propos de Lavrov sur Hitler Évacuation d'habitants à Marioupol Kiev dit avoir détruit deux bateaux russes Ouverture de la centrale nucléaire de Zaporijjia L'Union européenne prévoit de nouvelles sanctions contre la Russie

Odessa de nouveau la cible de la Russie

La Russie a repris lundi ses frappes sur Odessa, la grande ville portuaire du sud de l'Ukraine, avec un tir de missile qui a fait au moins un mort, alors que les Etats-Unis accusent Moscou de vouloir "annexer" deux territoires séparatistes prorusses dans l'est. A Odessa, "une frappe...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles