Guerre en Ukraine: le Quai d'Orsay "condamne fermement" l'expulsion des 34 diplomates français de Russie

Anne-Claire Legendre, porte-parole du Quai d'Orsay, lors d'une interview sur BFMTV le 18 mai 2022 - BFMTV
Anne-Claire Legendre, porte-parole du Quai d'Orsay, lors d'une interview sur BFMTV le 18 mai 2022 - BFMTV

876450610001_6306403284112

Le Quai d'Orsay dénonce une décision prise sans "aucun fondement". Anne-Claire Legendre, porte-parole du ministère des Affaires étrangères, a réagi sur BFMTV ce mercredi soir après l'expulsion ce jour de 34 diplomates français par la Russie.

"Nous condamnons absolument fermement l'expulsion de nos diplomates à Moscou, qui n'a absolument aucun fondement (...) Les Russes le justifient sur une base complètement fallacieuse. Il y a un mois, nous avons nous-même expulsé des personnes de l'ambassade russe sous couverture diplomatique mais dont nous estimions qu'elles agissaient sur des plans contraires à notre sécurité nationale", a-t-elle rappelé.

En effet, la France a annoncé début avril l'expulsion de 41 diplomates russes de son territoire, précisant que cette sanction s'inscrivait dans une "démarche européenne". Ce qui n'a pas plu à la Russie, qui a "protesté fermement" ce mercredi contre "la décision provocatrice et infondée des autorités françaises" d'expulser les diplomates russes, ainsi que le précise le communiqué de la diplomatie russe, en soulignant que cette mesure "porte une grave préjudice aux relations russo-françaises, ainsi qu'à une coopération bilatérale constructive".

Pas de guerre avec la Russie

Au cours de son intervention sur notre antenne, Anne-Claire Legendre a tenu à rappeler que la France, malgré son soutien matériel à l'Ukraine, n'était pas en guerre avec les hommes de Vladimir Poutine.

"Nous ne sommes pas en guerre avec la Russie, l'UE n'est pas en guerre avec la Russie et l'Otan n'est pas en guerre avec la Russie. Et nous ne souhaitons pas l'être. Seule la participation armée contre une autre partie peut nous constituer en guerre. Nous ne souhaitons pas rentrer dans cette logique". 876450610001_6306404199112

Cette décision intervient après une série de mesures semblables, selon la porte-parole du ministère des Affaires étrangères, qui analyse au passage la "poursuite de l'isolement international de Vladimir Poutine".

Outre les diplomates français, 24 diplomates italiens et 27 espagnols ont également été expulsés.

Article original publié sur BFMTV.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles