Guerre en Ukraine: ce qu'a donné la Russie à l'Iran en échange des drones

Guerre en Ukraine: ce qu'a donné la Russie à l'Iran en échange des drones
Attaque au drone en Ukraine. PHOTO D'ILLUSTRATION - AFP
Attaque au drone en Ukraine. PHOTO D'ILLUSTRATION - AFP

Quel est le prix à payer pour se procurer des dizaines de drones iraniens? Plusieurs dizaines de millions d'euros et de nombreuses armes occidentales, répond Sky News. Selon le média britannique, la Russie a dépensé 140 millions d'euros, envoyés par avion en liquide à Téhéran, pour obtenir les drones utilisés depuis plusieurs semaines dans sa guerre en Ukraine.

La transaction aurait eu lieu le 20 août, selon Sky News Deux avions cargo russes se seraient posés à l'aéroport de Téhéran, l'un transportant l'argent en liquide, l'autre plusieurs armes occidentales.

Selon une source ayant requis l'anonymat auprès du média britannique, un nouvel accord aurait été passé entre Téhéran et Moscou pour une nouvelle livraison de drones "dans les derniers jours."

Téhéran reconnaît avoir fourni des drones, mais avant la guerre

Début novembre, l'Iran a reconnu pour la première fois avoir fourni des drones à la Russie, mais avant l'invasion de l'Ukraine fin février. Une déclaration qui confirme des accusations de Kiev contre Moscou, soupçonné d'utiliser des drones iraniens pour ses attaques contre civils et infrastructures.

Le chef de la diplomatie iranienne s'est dit ce samedi prêt à examiner toute "preuve" de la part de Kiev d'un recours aux drones iraniens dans le conflit.

Pourtant, Kiev a déjà affirmé il y a plusieurs jours "qu'environ 400 drones" iraniens avaient déjà été utilisés contre la population ukrainienne et que Moscou en avait commandé environ 2000.

La France, le Royaume-Uni et l'Allemagne ont réclamé, dans un courrier adressé à l'ONU, une enquête "impartiale" sur les drones iraniens fournis selon les Occidentaux à la Russie dans sa guerre contre l'Ukraine.

Article original publié sur BFMTV.com