Guerre en Ukraine : ce qu'il faut retenir au 160e jour de l'invasion russe

© STRINGER / ANADOLU AGENCY / ANADOLU AGENCY VIA AFP

Le premier chargement de céréales ukrainiennes  depuis le début de l'invasion russe de l'Ukraine le 24 février est arrivé mardi au large des côtes turques, sur la mer Noire, en application de l'accord signé en juillet entre Kiev et Moscou afin d'enrayer la crise alimentaire mondiale. Le Razoni, un cargo battant pavillon de la Sierra Leone, qui a quitté le port ukrainien d'Odessa lundi peu après 9 heures (6 heures GMT) avec 26.000 tonnes de maïs à destination de Tripoli au Liban, s'est présenté peu avant 19 heures (16 heures GMT) en vue des rives nord d'Istanbul, a constaté l'AFP.

Les informations à retenir :

Le premier chargement de céréales ukrainiennes est arrivé en Turquie La ville de Mykolaïv a été "massivement bombardée" à nouveau dans la nuit de lundi à mardi Dans la région voisine de Kherson, une ville prise par les Russes le 3 mars, "la situation reste tendue" Les Etats-Unis ont annoncé l'envoi de nouvelles armes à Kiev pour 550 millions de dollars

Le navire passera la nuit au large des côtes turques

Le navire, qui doit passer la nuit ancré au large des côtes turques, sera inspecté mercredi matin par une équipe internationale à l'entrée du Bosphore, conformément au souhait de la Russie qui veut s'assurer de la nature de la cargaison, a précisé le ministère turc de la Défense.

Des céréales sont déjà parties d'Ukraine depuis le déclenchement de l'offensive russe, mais de Berdiansk (sud-est), sur la mer d'Azov, une zone occupée par les Russes. Lundi, le se...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles