Guerre en Ukraine : une première cargaison de céréales a quitté le port d'Odessa

© AP/SIPA

L'issue semblait incertaine, mais le 22 juillet, l’Ukraine et la Russie étaient parvenus à un accord , après d’âpres négociations, afin de reprendre les exportations de céréales en Mer Noire. Sous l’égide de l’ONU et de la Turquie, le texte prévoyait l’ouverture de couloirs sécurisés permettant le trafic de navires marchands afin, entre autres, de soulager les marchés mondiaux face à la crise alimentaire. Après cet accord, Kiev avait indiqué que les navires pourraient partir notamment des ports de Pivdenny, Tchornomorsk et Odessa. Et c’est depuis ce dernier que ce lundi, la première cargaison de céréales a quitté l’Ukraine.

Lire aussi - Guerre en Ukraine : malgré l'accord pour l'exportation des céréales, la Russie a bombardé le port d'Odessa

Direction Tripoli au Liban dans un premier temps pour le navire Razoni, avant une arrivée à Istanbul ce mardi, explique l’AFP. Après des « inspections », il devrait « continuer sa route vers sa destination » a précisé le ministère turc de la Défense. Le Razoni, construit en 1996 et long de 186 mètres sur 25 de large, a une capacité de cale de 30 000 tonnes. Il est chargé cette fois-ci de 26 000 tonnes de maïs selon les autorités et a quitté le port d’Odessa à 6h17 GMT lundi, conformément aux termes de l'accord international avec la Russie signé à Istanbul. Battant pavillon de la Sierra Leone, il devrait être suivi par d’autres convois qui suivront « le long des couloirs maritimes car les procédures sont terminées », a ajouté le ministè...


Lire la suite sur LeJDD

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles