Guerre en Ukraine : que présage le retrait des troupes russes de Kherson ?

Getty Image

Depuis le début de l'opération militaire de la Russie en Ukraine, l'armée russe s'est engagée à récupérer certaines villes du territoire ukrainien. Depuis lors, la capitale régionale du sud de l'Ukraine notamment Kherson est détenue par l'armée russe. C'est alors que l'armée ukrainienne a décidé de lancer une contre-offensive dans l'optique de récupérer ses territoires occupés illégalement par l'armée de Moscou.

Après l'exode de plus de 115 000 habitants de la ville de Kherson en raison des bombardements qui s'intensifient, l'armée russe a décidé à son tour de se retirer du territoire de Kherson. Comme motif évoqué par Moscou, la protection de son armée reste une priorité. En plus de ces propos, le Général Sourovikine a martelé que les troupes ukrainiennes bombardent les civils.

Des informations jugées contradictoires par rapport aux mots prononcés quelques jours plus tôt : "Nous résistons avec succès aux tentatives d'assauts de l'adversaire". Il a d'ailleurs soutenu cette affirmation en mentionnant que son armée avait tué ou blessé 9 500 soldats ukrainiens. Il a aussi affirmé que les pertes côté russe étaient moindres comparées à l'adversaire ukrainien. À en croire le Général Sourovikine, ce n'est donc pas une escalade comme tente de faire croire Kiev, mais un retrait dans un souci de protéger l'armée russe. "Nous pensons avant tout à la vie de chaque soldat russe" a-t-il révélé.

Après l'évacuation de quelque 115 000 personnes du territoire nord de Kherson à la fin de l'été, (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Pourquoi n'y a-t-il pas d'éoliennes en ville ?
Qu'est-ce que la légitime défense ?
Quelles sont les restrictions imposées par le Qatar lors de la coupe du monde 2022 ?
JO : tout savoir sur les mascottes des Jeux olympiques
La SNCF : des perturbations prévues tout le mois de novembre ?