Guerre en Ukraine : Poutine ou «le syndrome du chien enragé», selon Christian Cambon

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Au 71e jour de la guerre en Ukraine , les combats se poursuivent. La communauté internationale se mobilise, encore, pour appeler le Kremlin à stopper les frappes sur le pays mais Christian Cambon, président de la commission des Affaires étrangères, de la Défense et des Forces armées du Sénat, prévient, "Poutine cherche une victoire et s'il ne l'obtient pas, il est capable du pire".

Que va-t-il se passer le 9 mai ?

Lundi prochain, la Russie commémorera la capitulation de l'Allemagne nazie face à l'Union Soviétique. Cette date du 9 mai est largement instrumentalisée par Vladimir Poutine qui tente de faire de cette commémoration tout un symbole. Pour cause, cette date représente la victoire la plus importante que les Russes aient remportée dans leur histoire.

>> Retrouvez l'entretien tous les matins à 8h13 sur Europe 1 ainsi qu'en replay et en podcast ici

La date du 9 mai intrigue donc la communauté internationale. Pour Christian Cambon, invité d'Europe Matin jeudi, nous sommes "dans une période particulièrement, excessivement dangereuse". "On ose penser qu'au final, la raison l'emportera" mais "Poutine cherche une victoire et s'il ne l'obtient pas, il est capable du pire."

"Rien n'exclut l'utilisation d'armes destructrices"

Moscou a par ailleurs affirmé mercredi que son armée avait simulé des tirs de missiles à capacité nucléaire dans l'enclave russe de Kaliningrad. Une source d'inquiétude pour Christian Cambon, l'un des meilleurs connaisseurs des questions de défense.&nb...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles