Guerre en Ukraine : la Pologne compte bien livrer ses chars même sans l’aval de l’Allemagne

© Robert Nemeti / ANADOLU AGENCY / Anadolu Agency via AFP

La Pologne a tranché. Avec ou sans l’Allemagne, le pays compte bien envoyer des chars Leopard pour soutenir l’Ukraine dans la guerre qui l’oppose à la Russie. Une décision qui va à l’encontre de la législation allemande qui préconise qu’un pays possédant des armements allemands doit demander l'autorisation de Berlin pour les transférer à un pays tiers. Pour rappel, vendredi, une réunion a eu lieu à Ramstein en Allemagne entre les alliés de Kiev pour déterminer la stratégie à adopter pour la suite du conflit. Le sujet central de cette rencontre était la livraison ou non de chars Leopard. À son issue, le ministre de la Défense allemand a indiqué qu’il ne pouvait pas « dire aujourd’hui quand (une décision sera prise) et quelle sera la décision sur les chars Leopard ».

Une livraison de 14 chars Leopard de prévue

La Pologne , prête à livrer 14 Leopard à Kiev, est en discussions avec une quinzaine d'États à ce sujet. Le chef du gouvernement polonais, Mateusz Morawiecki, a aussi estimé que l'Allemagne disposait en tout de « plus de 350 Leopard en exploitation » et d'environ 200 autres « en stock ». De nombreuses armées européennes possèdent des Leopard.

« Nous avons besoin de tanks - pas de 10 ou 20, mais de plusieurs centaines », a exhorté sur Telegram, peu avant les déclarations polonaises, le chef de cabinet de la présidence ukrainienne Andriï Iermak. « Aujourd'hui, chaque char en état de combattre doit se retrouver sur notre front. Car ceci n'est pas seulement le front ukra...


Lire la suite sur LeJDD