Guerre en Ukraine : plusieurs victoires des militaires ukrainiens… grâce à un jeu de société

© ARTUR WIDAK / ANADOLU AGENCY / ANADOLU AGENCY VIA AFP

Les militaires ukrainiens lui doivent plusieurs victoires récentes, les Américains n’ont jamais cessé d’y jouer, l’armée française s’y remet… Europe 1 décrypte l'étonnant succès de "wargame", un jeu de société de stratégie militaire, particulièrement utile dans la préparation à la guerre de haute intensité.

Un jeu de société aux vertus de stratégie militaire ? La guerre est aussi un art qui s'aiguise derrière un plateau de jeu. Au-delà de son aspect pédagogique, convivial, récréatif, le jeu est un outil de réflexion stratégique. Dans l'armée, on l'appelle le "wargame" et il a récemment fait un retour triomphant dans l'armée ukrainienne mais aussi chez les soldats français. L'école de guerre Terre a même pour la première fois organisé il y a deux mois une rencontre internationale de wargame. Aux Invalides, Français et alliés se sont affrontés à coups de pions et de dés.

>> LIRE AUSSI - Échecs : les bienfaits thérapeutiques d'une pratique adaptée chez les jeunes autistes

Du Kriegsspiel à la guerre en Ukraine

Le "wargame" est hérité du fameux jeu de guerre, le Kriegsspiel des états-majors prussien du 18e siècle. Les Allemands l'ont ensuite beaucoup pratiqué dans l'entre-deux-guerres. Ces parties virtuelles permettent de tester des stratégies, de repérer les failles de l'ennemi, mais aussi ses propres faiblesses.

>> Retrouvez Europe Matin en replay et en podcast ici

Les états-majors ukrainiens et américains ont d'ailleurs, selon le New York Times, joué sur plateau la double offensive ukrainienne de Kherson et Kharkiv à la fin de l'été dernier. Et c'est au cours d'une de ces parties qu'ils auraient décidé de répartir l'effort de la contre-attaque, à la fois au nord et au sud, et au même moment pour désorganiser l'armée russe. Restait ensuite à mettre cette manœuvre e...

Lire la suite sur Europe1

VIDÉO - Les Ukrainiens se disent sceptiques face au cessez-le-feu décrété par Vladimir Poutine