Guerre en Ukraine : ce qu'il faut retenir du 73e jour de l'invasion russe

Washington a annoncé vendredi une nouvelle aide militaire à l'Ukraine où l'offensive russe ne connaît pas de trêve, y compris, selon Kiev, à Marioupol où une cinquantaine de civils ont pu toutefois être évacués.

Une poursuite des combats en dépit de l'adoption vendredi par le conseil de sécurité de l'ONU à l'unanimité d'une déclaration réclamant la paix dans ce pays, qui entre samedi dans son 72ème jour de guerre.

Les principales informations à retenir :

Joe Biden annonce une nouvelle aide militaire à l'Ukraine Evacuation de 50 civils à Marioupol 41 personnes libérées dans le cadre d'un échange de prisonniers  Marioupol est totalement "détruite", selon Zelensky

50 personnes évacuées de l'usine Azovstal de Marioupol -

Cinquante civils ont été évacués grâce à un nouveau convoi humanitaire vendredi de l'immense usine Azovstal, dernière poche de résistance des forces ukrainiennes à Marioupol, une cité portuaire assiégée par les troupes russes, a annoncé la vice-Première ministre ukrainienne Iryna Verechtchouk.

"Nous avons réussi aujourd'hui à faire sortir 50 femmes, enfants et personnes âgées d'Azovstal. Demain matin, nous poursuivrons l'opération d'évacuation", a annoncé Mme Verechtchouk sur Telegram. Le ministère russe de la Défense a précisé de son côté que onze enfants, sur ces cinquante civils, avaient été évacués.

Nouvelle aide militaire américaine

Joe Biden a annoncé vendredi une nouvelle aide militaire à l'Ukraine pour combattre l'invasion russe, composée notam...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles