Guerre en Ukraine : Pour le Noël orthodoxe, Poutine était bien seul

Russian President Vladimir Putin attends an Orthodox Christmas mass in the Cathedral of the Annunciation at the Kremlin in Moscow, late on January 6, 2023. (Photo by Mikhail KLIMENTYEV / SPUTNIK / AFP) / *Editor's note : this image is distributed by Russian state owned agency Sputnik*
MIKHAIL KLIMENTYEV / AFP Russian President Vladimir Putin attends an Orthodox Christmas mass in the Cathedral of the Annunciation at the Kremlin in Moscow, late on January 6, 2023. (Photo by Mikhail KLIMENTYEV / SPUTNIK / AFP) / *Editor's note : this image is distributed by Russian state owned agency Sputnik*

RUSSIE - Vladimir Poutine a assisté seul à un service religieux célébré dans une église du Kremlin vendredi à minuit pour le Noël orthodoxe, marquée par l’offensive russe en Ukraine.

Le président russe a suivi la célébration dans la cathédrale de l’Annonciation, conçue à l’origine comme une église pour les tsars, menée par des prêtres en aubes dorées dont certains tenaient des candélabres, selon les images diffusées par le Kremlin.

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

Les années précédentes, Vladimir Poutine avait pour habitude d’assister aux services religieux pour le Noël orthodoxe dans des provinces russes ou en périphérie de Moscou. L’Eglise orthodoxe russe fête Noël le 7 janvier.

Dans un message diffusé samedi par le Kremlin, le président russe a adressé ses félicitations aux chrétiens orthodoxes, indiquant que ce jour inspire « de bonnes actions et aspirations ».

Il a dit aussi prier pour l’Eglise orthodoxe, dont le chef influent, le patriarche Kirill, a pleinement soutenu l’offensive des forces armées russes en Ukraine décidée par Vladimir Poutine.

Les organisations ecclésiastiques « soutiennent nos soldats qui participent à une opération militaire spéciale », a déclaré le président russe, utilisant le terme officiel du Kremlin pour désigner l’offensive en Ukraine.

« Un travail aussi formidable, aux multiples facettes, et véritablement ascétique mérite le respect le plus sincère », a-t-il ajouté.

Le patriarche Kirill a appelé les croyants à soutenir les « frères » pro-russes pendant l’offensive russe dans l’est de l’Ukraine. Depuis le début de l’offensive en Ukraine le 24 février, il a prononcé des sermons dans lesquels il donnait sa bénédiction aux troupes russes tout en fustigeant les autorités ukrainiennes.

Dans un sermon l’an dernier, il avait déclaré que mourir en Ukraine « lave tous les péchés ».

Le patriarche avait appelé jeudi Moscou et Kiev à instaurer un cessez-le-feu en Ukraine à l’occasion de la fête de la Noël orthodoxe. Dans la foulée, Vladimir Poutine a annoncé jeudi un cessez-le-feu unilatéral pour 36 heures.

Mais les duels d’artillerie se sont poursuivis vendredi à Bakhmout, le point chaud du front dans l’est de l’Ukraine, ainsi que les bombardements dans d’autres régions, en dépit de l’annonce du cessez-le-feu unilatéral.

À voir également sur Le HuffPost :

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

Lire aussi