Guerre en Ukraine: Moscou qualifie de "provocations" les informations sur des missiles russes tombés en Pologne

Le ministère de la Défense russe estime que les accusations ont pour "but de créer une escalade de la situation".

La Russie a qualifié mardi de "provocations" les informations selon lesquelles des missiles russes ont frappé la Pologne, pays membre de l'Otan et voisin de l'Ukraine qui a convoqué une réunion d'urgence de son Conseil de la sécurité nationale.

"Les déclarations de médias polonais et de responsables officiels sur une prétendue chute de missiles russes près de la localité de Przewodow relève de la provocation intentionnelle dans le but de créer une escalade de la situation", a déclaré le ministère russe de la Défense sur son compte Telegram.

"Aucune frappe n'a été menée sur des objectifs proches de la frontière ukraino-polonaise" par l'armée russe, a affirmé le ministère de la Défense.

Les images de "débris publiés par les médias polonais depuis les lieux des faits dans la localité de Przewodow n'ont aucun rapport" avec des projectiles russes, a-t-il ajouté.

Une potentielle escalade majeure

La Russie a tiré mardi des dizaines de missiles sur le territoire ukrainien, selon Kiev. Dans le passé, des débris de missiles russes sont déjà tombés en Moldavie, autre pays voisin de l'Ukraine.

Une frappe russe sur le territoire polonais marquerait une escalade majeure du conflit en Ukraine, avec un risque d'élargissement.

Le ministère américain de la Défense a indiqué "examiner" des informations de presse selon lesquelles deux missiles russes auraient "frappé un lieu en Pologne ou à la frontière avec l'Ukraine".

Le gouvernement polonais, de son côté, a indiqué avoir convoqué mardi soir une réunion d'urgence du Conseil de la sécurité nationale "suite à la situation de crise en cours", sans toutefois donner de détails.

Article original publié sur BFMTV.com

VIDÉO - Guerre en Ukraine : Dans Kherson dévastée, les habitants ne perdent pas espoir