Guerre en Ukraine: Moscou estime avoir atteint "certains résultats" en 100 jours

Le porte-parole du Kremlin Dmitri Peskov. - NATALIA KOLESNIKOVA / AFP
Le porte-parole du Kremlin Dmitri Peskov. - NATALIA KOLESNIKOVA / AFP

100 jours après le début de l'invasion de l'Ukraine par la Russie, la guerre de joue également sur le plan de la propagande. Ce vendredi, le Kremlin a estimé avoir rempli "certains" de ses objectifs après 100 jours d'offensive contre l'Ukraine, jugeant que de "nombreuses localités" avaient été "libérées", permettant aux populations un retour à "une vie pacifique".

"Ce travail va se poursuivre, jusqu'à ce que tous les objectifs de l'opération militaire spéciale soient remplis", a dit à la presse le porte-parole de la présidence russe, Dmitri Peskov.

Accent mis sur le Donbass

La Russie a lancé le 24 février une vaste offensive contre l'Ukraine, justifiée par la nécessité de protéger d'un prétendu "génocide" la population russophone du Donbass, région dans l'est du pays en partie contrôlée depuis 2014 par des séparatistes prorusses.

Il s'agit aussi selon Moscou de "dénazifier" le pouvoir ukrainien, dont la politique pro-occidentale est perçue depuis des années comme une menace.

L'assaut russe contre Kiev a cependant échoué, et les forces russes sont désormais concentrées sur le Donbass, théâtre de combats meurtriers depuis des semaines. Les Russes y progressent très difficilement.

"En ce qui concerne la sécurité (des populations du Donbass), des mesures sont en cours, certains résultats ont été atteints", a-t-il encore estimé.

Selon lui, "de nombreuses localités ont été libérées des forces armées pro-Nazis de l'Ukraine, ainsi que d'éléments nationalistes".

Article original publié sur BFMTV.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles