REMANIEMENT :

Elisabeth Borne nommée Première ministre

Guerre en Ukraine: Moscou cible les voies ferrées pour ralentir les livraisons d'armes

La gare de Kramatorsk après un bombardement qui a tué des dizaines de civils, le 8 avril 2022, dans l'est de l'Ukraine - FADEL SENNA © 2019 AFP
La gare de Kramatorsk après un bombardement qui a tué des dizaines de civils, le 8 avril 2022, dans l'est de l'Ukraine - FADEL SENNA © 2019 AFP

Si l'armée russe s'est repositionnée dans l'est de l'Ukraine, les combats se poursuivent dans l'ouest. Et plus le conflit s'enlise, plus Moscou décide de cibler les voies ferrées, … Parmi les cibles des troupes russes. "La Russie détruit les infrastructures de transport ukrainiennes - ponts et voies ferrées - pour ralentir l'approvisionnement en armes de la part de nos alliés", écrit ce mardi sur Twitter Anton Gerachtchenko, conseiller du ministre de l'Intérieur ukrainien.

"C'est par là que transitent tous les équipements lourds, mais aussi toute la logistique. Donc c'est très important d'essayer de couper ces lignes", explique au micro de BFMTV le colonel Michel Goya.

Lundi, au moins cinq personnes sont mortes dans le centre-ouest de l'Ukraine

Pourtant, les trains sont aussi utilisés par les civils qui fuient les combats ou qui tentent de rentrer chez eux. A Krasne, près de Lviv, un missile a récemment frappé un site ferroviaire, déclenchant un incendie dans la gare.

"C'était une détonation si forte. J'étais complètement hystérique", témoigne au micro de BFMTV Ania Goroh, employée des chemins de fer. L'attaque a pris les employées par surprise. Essentiellement des femmes, seules avec leurs enfants.

"Beaucoup de nos hommes sont dans l'armée, ce n'est pas facile sans eux. Maintenant, toute la responsabilité repose sur nos épaules. Les enfants, le travail et maintenant les attaques à la roquette. Mais nous vaincrons", veut croire Natalia Rudak, employée des chemins de fer.

Lundi, au moins cinq personnes sont mortes dans des frappes russes sur des installations ferroviaires dans la région de Vinnytsia, dans le centre-ouest de l'Ukraine, important nœud ferroviaire tant pour les lignes intérieures de l'Ukraine que pour les connexions avec l'étranger. Plusieurs gares avaient précédemment été visées, comme celle de Kramatorsk dans l'Est, où un bombardement début avril avait fait au moins 50 morts.

Article original publié sur BFMTV.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles