Guerre en Ukraine: Moscou annonce des "frappes massives" face aux percées de Kiev

Des soldats russes en patrouille à Kherson, le 20 mai 2022 en Ukraine - Olga MALTSEVA © 2019 AFP
Des soldats russes en patrouille à Kherson, le 20 mai 2022 en Ukraine - Olga MALTSEVA © 2019 AFP

L'armée russe a annoncé mardi des "frappes massives" sur tous les fronts en réaction à la contre-offensive fulgurante des troupes ukrainiennes, que les Etats-Unis ont qualifié de "changement d'élan" en annonçant une nouvelle aide militaire "dans les prochains jours".

Sur le terrain, les bombardements russes ont fait au moins huit morts et 19 blessés en 24 heures dans les régions de Kharkiv (nord-est) et Donetsk (est), selon la présidence ukrainienne.

"L'Ukraine enregistre jusqu'à 200 crimes de guerre commis chaque jour par les Russes" sur son sol, a assuré l'état-major ukrainien, ajoutant que "plus de 70.000 km2 dans 10 régions ukrainiennes ont été minés" par les occupants.

Des actions punitives contre les civils?

De son côté, la Russie a affirmé que les militaires ukrainiens se livraient à des représailles contre des civils dans les endroits qu'ils ont repris ces derniers jours. "Selon nos informations, il y a de nombreuses actions punitives contre les habitants de la région de Kharkiv, des gens sont torturés, maltraités", a déclaré le porte-parole du Kremlin, Dmitri Peskov, ajoutant : "c'est révoltant".

Dans le village de Bogoroditchne, anciennement sur la ligne de front non loin de Donetsk et que les Russes ont évacué il y a quelques jours, pratiquement chaque maison porte les traces d'intenses combats.

L'offensive déclenchée le 24 février va continuer "jusqu'à ce que les objectifs soient atteints", avait martelé le Kremlin, selon lequel il n'y a actuellement "pas de perspectives de négociations" entre les deux belligérants.

Article original publié sur BFMTV.com