Ukraine : une délégation de l’AIEA aura accès à la centrale de Zaporijia jeudi

La centrale nucléaire de Zaporijjia devrait accueillir des spécialistes du nucléaire en son sein, pour vérifier qu'elle est sécurisée.  - Credit:Dmytro Smolyenko / MAXPPP / PHOTOSHOT/MAXPPP
La centrale nucléaire de Zaporijjia devrait accueillir des spécialistes du nucléaire en son sein, pour vérifier qu'elle est sécurisée. - Credit:Dmytro Smolyenko / MAXPPP / PHOTOSHOT/MAXPPP

La centrale nucléaire de Zaporijia (Sud), dont les environs sont en proie aux bombardements, va recevoir la visite d'une équipe de l'Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA), jeudi 1er septembre. Elle tentera d'y établir « une présence permanente », a indiqué son directeur général Rafaelo Grossi. « On se prépare pour le vrai travail qui commence demain », a-t-il déclaré en français mercredi, selon une vidéo transmise par ses services. « Nous allons essayer d'établir une présence permanente de l'agence à partir de ce moment-là. »

La mission de l'AIEA est arrivée mercredi en début d'après-midi dans la ville de Zaporijia, à quelque 120 kilomètres de la centrale, ont constaté des journalistes de l'Agence France-Presse, alors que la Russie et l'Ukraine s'accusent mutuellement d'en bombarder les environs. « L'armée russe bombarde Energodar », a affirmé sur Telegram Ievguen Ievtouchenko, chef de l'administration de Nikopol, située en face d'Energodar, de l'autre côté du fleuve Dniepr. « La situation est dangereuse avec ces provocations », a-t-il ajouté. « Les troupes d'occupation russes doivent arrêter de tirer sur les couloirs empruntés par la délégation de l'AIEA et ne pas entraver ses activités à la centrale », a écrit sur Facebook le porte-parole de la diplomatie ukrainienne Oleg Nikolenko.

Les autorités ukrainiennes accusent également la Russie de bombarder délibérément la zone pour empêcher l'équipe de l'AIEA d'y parvenir. À Moscou, le ministère rus [...] Lire la suite