Guerre en Ukraine : le ministre russe de la Défense appelle à intensifier les frappes

En visite d'inspection des troupes impliquées en Ukraine, Sergueï Choïgou a insisté sur le fait qu'il fallait frapper "tous les secteurs opérationnels".

Vladimir Poutine avait prévenu dès début juillet, la Russie "n'a pas encore commencé les choses sérieuses". Après des avancées significatives dans le Donbass ces dernières semaines, le Kremlin ne compte pas s'arrêter là malgré une "pause opérationnelle" de quelques jours avant de poursuivre son opération militaire en Ukraine. Et même de l'intensifier.

Dans un communiqué publié ce samedi après une visite d'inspection des troupes impliquées en Ukraine, Sergueï Choïgou, ministre russe de la Défense, a encouragé ses soldats à intensifier les attaques et frappes "dans tous les secteurs opérationnels" de la guerre. Ce dernier a également donné les instructions nécessaires pour accroître la pression militaire en territoire ukrainien lors de sa visite, relate l'agence de propagande russe Tass.

Dans le détail, le ministre souhaite que ces nouvelles offensives russes empêchent toute contre-offensive ukrainienne dans la partie Est du pays. Ce dernier soupçonne Kiev de vouloir tirer sur les villes du Donbass à l'aide de roquettes.

Incertitudes dans le Donbass

Ce samedi, l'Institut américain d'étude de la guerre (ISW) avait déjà estimé que les forces russes étaient "probablement en train de sortir de la pause opérationnelle" qu'elles avaient décrétée il y a huit jours pour se régénérer.

Les troupes de Moscou ont mené "une série d'assauts terrestres", "encore à petite échelle" et "largement infructueux", au nord-ouest de Sloviansk, au sud-est de Siversk, le long de la route Bakhmout-Lyssytchansk, au sud-est de Bakhmout et au sud-ouest de la ville de Donetsk, énumère-t-il.

Depuis qu'elles ont abandonné début juillet Lyssytchansk, les troupes ukrainiennes ont "raccourci" leur ligne de défense, ce qui leur permet de "concentrer" leurs forces "contre des attaques russes réduites et a contribué à réduire l'élan de la Russie", constatait de son côté le ministère britannique de la Défense.

Article original publié sur BFMTV.com

VIDÉO - Guerre en Ukraine - Frédéric Encel : "Les Ukrainiens sont condamnés à attendre que Monsieur Poutine accepte un cessez-le-feu"

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles