Guerre en Ukraine : le ministre de l’Intérieur tué dans le crash d’un hélicoptère

Le drapeau ukrainien flotte entre des bâtiments détruits par les bombardements, dans la ville ukrainienne de Borodianka, dans la région de Kiev, le 17 avril 2022. - La Russie a envahi l’Ukraine le 24 février 2022. (Photo de Sergei SUPINSKY / AFP)
SERGEI SUPINSKY / AFP Le drapeau ukrainien flotte entre des bâtiments détruits par les bombardements, dans la ville ukrainienne de Borodianka, dans la région de Kiev, le 17 avril 2022. - La Russie a envahi l’Ukraine le 24 février 2022. (Photo de Sergei SUPINSKY / AFP)

UKRAINE - Un hélicoptère s’est écrasé ce mercredi 18 janvier matin près d’une école maternelle dans la région de Kiev, a annoncé la présidence ukrainienne, en faisant état de « victimes » dans cet accident. Au moins 16 personnes sont mortes, dont deux enfants, selon la police nationale.

« Nous avons des informations sur 16 morts dont deux enfants », a indiqué la police dans un communiqué. Le ministre de l’Intérieur, son premier adjoint et un autre haut responsable se trouvant à bord de l’appareil ont également été tués, précise le communiqué.

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

« Dans la ville de Brovary (banlieue Est de Kiev, ndlr), un hélicoptère s’est écrasé près d’une maternelle et d’un immeuble d’habitation (...) Il y a des victimes », a indiqué le chef adjoint de l’administration présidentielle Kyrylo Timochenko en citant les autorités régionales sur Telegram.

Les ambulances, la police et les pompiers s’activent déjà sur les lieux du crash, selon le gouverneur de la région Oleksiï Kouleba sur la messagerie. « Au moment du drame, des enfants et des employés de l’établissement se trouvaient dans l’école maternelle », a indiqué Oleksiï Kouleba. « A ce stade, tout le monde a été évacué », a-t-il ajouté, sans donner plus de détails sur de potentielles victimes parmi les enfants.

Une porte-parole de la police ukrainienne pour la région de Kiev, citée par la télévision publique Suspilné, a indiqué de son côté qu’« un incendie s’était déclaré » au moment de l’accident. Le crash a eu lieu à Brovary, une ville de quelque 100 000 habitants qui touche la banlieue est de la capitale.

Plus d’informations à venir...