Guerre en Ukraine : Michelin vend ses activités en Russie

Le groupe Michelin annonce ce vendredi avoir vendu ses activités en Russie. Le géant mondial du pneumatique, dont le siège se trouve à Clermont-Ferrand (Puy-de-Dôme), déclare avoir vendu ses activités à l’entreprise russe Power International Tires LLC. Partenaire connu de Michelin, ce groupe est l’un des principaux fabricants de pneus en Russie, présent sur tout le territoire.

« Conscient du fait que l’ensemble du personnel ne pourrait pas être repris par Power International, Michelin a permis à ceux qui le souhaitaient de quitter l’entreprise dans de bonnes conditions », précise l’entreprise française dans un communiqué. Le rachat « va permettre de sauvegarder 250 emplois, principalement localisés à Davydovo », annonce le groupe.

Michelin employait jusqu’à alors environ 1 000 personnes en Russie, dont près de 750 à Davydovo, près de Moscou. Ouvert en 2004, le site de Davydovo produit entre 1,5 et 2 millions de pneus par an, selon Ouest France.

« Une étape importante dans l’histoire de Michelin »

Présent depuis 1997 en Russie, le manufacturier avait annoncé la suspension de ses activités dans le pays après l’invasion de l’Ukraine. Le marché russe représente pour Michelin 2 % du total de ses ventes.

À lire aussi Guerre en Ukraine : sous le feu des critiques, Pernod Ricard quitte la Russie

« La vente de nos activités en Russie marque une étape importante dans l’histoire de Michelin », affirme le groupe. Implantée dans 175 et employant 132 000 personnes, la soci...


Lire la suite sur LeJDD