Guerre en Ukraine: Marine Le Pen veut "une grande conférence pour la paix" organisée par la France

Marine Le Pen sur BFMTV-RMC le 16 novembre 2022  - BFMTV
Marine Le Pen sur BFMTV-RMC le 16 novembre 2022 - BFMTV

Invitée de BFMTV-RMC ce mercredi, Marine Le Pen s'est exprimée au sujet du missile tombé en Pologne mardi. Selon les renseignements américains, celui-ci pourrait être d'origine ukrainienne et visait les missiles russes. "Cela doit servir de leçon, dans ce domaine il faut toujours conserver son sang-froid", a estimé la cheffe de file des députés du Rassemblement national à l'Assemblée.

Marine Le Pen appelle à "tout faire pour trouver une issue pacifique". Selon elle, cela "passerait avant tout par un retrait des troupes russes de l'Ukraine". Elle souhaite en ce sens que soit organisée "une grande conférence pour la paix en France".

"Je crois que c’est le rôle historique de la France d’être à l’origine de cette grande conférence pour la paix qui pourrait réunir l’ensemble de ceux qui sont intéressés par ce conflit", a détaillé la députée du Pas-de-Calais.

"Extrêmement peur"

Sans surprise, Marine Le Pen n'a pas adhéré aux propos de Volodymyr Zelensky. Le président ukrainien a vu dans la chute du missile en Pologne un "message" de la Russie au G20. Réponse de la triple candidate à l'élection présidentielle:

"On ne peut pas demander à monsieur Zelensky d'être objectif. Ce n'est pas sur la base de ses déclarations qu'il faut se baser mais sur nos propres renseignements".

Elle s'est dit "inquiète" concernant "la perspective d'une guerre mondiale". Et de poursuivre: "[Cela] me fait extrêmement peur. La guerre n’est pas virtuelle, elle fait des morts chez les femmes, les hommes, les enfants. Moins elle dure, mieux nous nous portons."

Pour Marine Le Pen, si l'usage d'armes défensives "est parfaitement envisageable", il faut éviter l'envoi "d'armes lourdes". Pour elle, cela revient à "tomber dans la cobelligérence, c'est-à-dire dans une posture où on est partie pris [...] avec le risque d'escalade et de guerre mondiale".

Article original publié sur BFMTV.com