Guerre en Ukraine : Pour Marine Le Pen, la France doit garder ses canons Caesar

La députée du parti d’extrême droite Rassemblement national (RN) et candidate à l’élection présidentielle française, Marine Le Pen, fait des gestes pendant qu’elle parle lors de l’émission « La France face à la guerre » diffusée sur la chaîne de télévision française TF1, à Saint-Denis, au nord de Paris, le 14 mars 2022. - L’émission spéciale réunit huit des douze candidats à l’élection présidentielle française d’avril 2022 pour s’exprimer sur la guerre en Ukraine, suite à l’invasion militaire de la Russie. (Photo de Ludovic MARIN / POOL / AFP)
LUDOVIC MARIN / AFP La députée du parti d’extrême droite Rassemblement national (RN) et candidate à l’élection présidentielle française, Marine Le Pen, fait des gestes pendant qu’elle parle lors de l’émission « La France face à la guerre » diffusée sur la chaîne de télévision française TF1, à Saint-Denis, au nord de Paris, le 14 mars 2022. - L’émission spéciale réunit huit des douze candidats à l’élection présidentielle française d’avril 2022 pour s’exprimer sur la guerre en Ukraine, suite à l’invasion militaire de la Russie. (Photo de Ludovic MARIN / POOL / AFP)

GUERRE EN UKRAINE - La France ne peut pas « aider l’Ukraine (...) au détriment de (sa) propre sécurité ». Marine Le Pen a avancé cet argument ce mercredi 23 novembre sur Cnews pour expliquer que Paris devrait arrêter de livrer des canons Caesar à Kiev.

« Aider l’Ukraine dans la mesure de nos moyens est quelque chose d’honorable mais nous ne pouvons pas le faire au détriment de notre propre sécurité, de la sécurité de notre propre peuple », a déclaré la cheffe de file des députés Rassemblement nationale, réputée proche de Moscou.

Former plutôt que de livrer des armes

Dix-huit canons Caesar, fleuron de l’artillerie française, d’une portée de 40 kilomètres, ont été envoyés depuis le début de la guerre en Ukraine et six autres pourraient suivre prochainement. Mais pour la dirigeante d’extrême droite « l’intégralité du matériel que l’on transfère aujourd’hui à l’Ukraine est du matériel qui manque à la France ».

À la place de cette livraison de matériel lourd, qui risque selon elle d’« affaiblir » nos armées et « prendre un risque sur notre sécurité intérieure », Marine Le Pen propose des formations à l’armée ukrainienne. Elle s’est dit en effet favorable à « transmettre du savoir faire, des formations, du matériel de protection, des gilets pare-balles ».

Marine Le Pen a encore affirmé que « nous ne sommes pas en capacité, semble-t-il, aujourd’hui, de mener (la guerre) à la hauteur de l’efficacité qui devrait être celle de notre armée, de son savoir-faire, de ses capacités humaines », comme vous l’entendre dans la vidéo ci-dessous.

Les canons Caesar sont très prisés par les partenaires militaires de Paris pour leur précision. Ce système d’artillerie a notamment aidé l’armée ukrainienne à endiguer la progression de l’armée russe dans le Donbass.

À voir également sur Le HuffPost :

Lire aussi