Guerre en Ukraine : ce qu'il faut retenir au 113e jour de l'invasion russe

Une première depuis le début de l'invasion russe  de l'Ukraine le 24 février, les dirigeants des trois principaux pays de l'Union européen, Emmanuel Macron , Olaf Scholz et Mario Draghi se sont arrivés jeudi matin à Kiev. Ces derniers se sont rendus à Irpin, une des villes de la banlieue de Kiev devenue symbole des destructions et atrocités commises pendant l'occupation de la région par l'armée russe en mars, a constaté l'AFP sur place. Les dirigeants européens, rejoints par le président roumain Klaus Iohannis, étaient guidés par des militaires ukrainiens, avec un important dispositif de sécurité et de nombreux journalistes.

Les informations à retenir :

Macron annonce la livraison de six Caesar additionnels à l'Ukraine Macron assure "être aux côtés des Ukrainiens sans ambiguïté" Le chancelier allemand Olaf Scholz s'engage à aider l'Ukraine "aussi longtemps qu'il le faudra" Les États-Unis ont annoncé une nouvelle aide militaire à l'Ukraine 10.000 civils toujours présents à Severodonetsk

États-Unis et Europe appellent la Russie à ouvrir les ports ukrainiens

Etats-Unis et Union européenne ont appelé jeudi la Russie à accepter rapidement une ouverture des ports ukrainiens afin de permettre aux millions de tonnes de céréales qui y sont stockées d'être exportées, permettant d'atténuer la crise alimentaire mondiale. Moscou "devrait agir immédiatement pour ouvrir ces ports et mettre fin à cette guerre", a souligné le ministre américain de l'Agriculture, Tom Vilsack,...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles