Guerre en Ukraine : ce qu'il faut retenir au 261e jour de l'invasion russe

L'armée ukrainienne a annoncé vendredi être entrée dans Kherson (sud) après le retrait forcé des militaires russes , qui constitue un nouveau revers cinglant pour Moscou après bientôt neuf mois d'invasion en Ukraine. "Kherson revient sous le contrôle de l'Ukraine, des unités des forces armées ukrainiennes entrent dans la ville", a indiqué sur Facebook le ministère ukrainien de la Défense, appelant les militaires russes restés sur place à "se rendre immédiatement".

Le chef de la diplomatie ukrainienne, Dmytro Kouleba, s'est félicité d'une "victoire importante". "Kherson c'est l'Ukraine !", s'est enthousiasmé le maire de Kiev, Vitali Klitschko, alors que la ville du sud du pays était occupée depuis la mi-mars.

Les informations à retenir :

L'armée ukrainienne est entrée dans Kherson, après le retrait des forces russes Kherson est "à nous", se félicite Zelensky Les forces russes se redéploient sur la rive gauche du fleuve Dniepr

Kherson est à nous, se félicite Zelensky

Kherson, ville importante du sud de l'Ukraine reprise vendredi par les troupes de Kiev après le retrait des forces russes, est "à nous", s'est félicité le président ukrainien Volodymyr Zelensky . "Notre peuple. À nous. Kherson", a écrit sur Telegram Volodymyr Zelensky, accompagnant son court message du drapeau ukrainien bleu et jaune. L'armée ukrainienne avait annoncé plus tôt vendredi être "entrée" dans Kherson.

Troisième repli russe d'ampleur

Ce repli est le troisième d'ampleur depuis le début de l'in...


Lire la suite sur Europe1