Guerre en Ukraine: l'UE gèle 17 milliards d'euros d'avoirs d'oligarques et entités russes

AFP - JOHN THYS

Dix-sept milliards d'euros, c'est le nouveau bilan des avoirs russes gelés dans l'Union européenne annoncé par le commissaire européen à la Justice Didier Reynders dans un entretien aux médias du groupe allemand Funke, dont le quotidien Westdeutsche Allgemeine Zeitung. Dans ses échanges avec la presse, le commissaire européen a également annoncé quelques pistes pour l'usage de ces avoirs.

Ces 17 milliards d'euros proviennent des avoirs de 90 oligarques et entités russes dans 7 pays de l'Union européenne. Dont 2,2 milliards uniquement en Allemagne. En juillet, ce montant était estimé à 13,8 milliards d'euros. Le résultat de huit trains de sanctions contre la Russie en réponse à l'invasion de l'Ukraine.

« Nous étudions ce qui peut être fait de plus », a indiqué Didier Reynders dans son interview à la presse allemande. En septembre, il se plaignait de l'inaction de certains États de l'UE, la Hongrie en tête.

Depuis l'invasion de la Crimée en 2014, ce sont 1 236 personnes et 115 entités soumises à des gels d'avoir et des interdictions d'entrée sur le territoire européens. Sur cette liste figurent le président Poutine, son ministre des Affaires étrangères, des membres de la Douma ou encore des oligarques.

Une liste de sanctions prises par l'UE qui a des conséquences importantes pour l'économie russe. Une analyse de la Banque mondiale et de l'OCDE estime que le PIB russe devrait chuter de plus de 5% en 2022, de 9% dans le pire scénario. Le pays est par ailleurs touché par une inflation importante.


Lire la suite sur RFI