Guerre en Ukraine : Londres va fournir des chars d’assaut, Volodymyr Zelensky salue ce « bon signal »

© REUTERS/Clodagh Kilcoyne

Au cours d'un entretien téléphonique avec le président ukrainien Volodymyr Zelensky, samedi, le Premier ministre britannique Rishi Sunak a annoncé que le Royaume-Uni allait fournir des chars aux forces de Kiev, pour les aider à « repousser les troupes russes ». Selon le communiqué partagé par Downing Street, des chars d'assaut Challenger 2 et des systèmes d’artillerie supplémentaires ont été offerts au pays envahi, signe de « l’ambition du Royaume-Uni d'intensifier son soutien ». Si le gouvernement britannique n'a pas stipulé combien de chars seraient envoyés, nombreux médias anglais évoquent l'expédition de 12 Challenger 2 : quatre dans l’immédiat et huit autres dont la livraison devrait être faite à court terme. Depuis son compte officiel Twitter, Volodymyr Zelensky a remercié le Royaume-Uni d’avoir pris des décisions qui « non seulement nous renforceront sur le champ de bataille, mais enverront également le bon signal aux autres partenaires ».

En près d'onze mois de conflit guerrier , les alliés européens ont livré presque 300 chars soviétiques modernisés, mais jamais de chars lourds occidentaux, en dépit des réclamations du chef d'État ukrainien. Avec ce don, le Royaume-Uni devient la première puissance à envoyer des chars de combat de facture occidentale à l’Ukraine.

Lire aussi - Vladimir Poutine réprimande un ministre en direct à la télévision pour des retards de livraisons militaires

La défense ukrainienne dans l'attente

Cette annonce intervient après que la Pologne s’...


Lire la suite sur LeJDD