Guerre en Ukraine: L'enseigne de Marioupol, symbole de l'occupation russe

Les occupants russes repeignent ce panneau symbolique de l'entrée de Marioupol aux couleurs du drapeau de la Russie. (Photo: Capture d'écran Telegram Petro Andryushchenko)
Les occupants russes repeignent ce panneau symbolique de l'entrée de Marioupol aux couleurs du drapeau de la Russie. (Photo: Capture d'écran Telegram Petro Andryushchenko)

Les occupants russes repeignent ce panneau symbolique de l'entrée de Marioupol aux couleurs du drapeau de la Russie. (Photo: Capture d'écran Telegram Petro Andryushchenko)

GUERRE EN UKRAINE - Un acte lourd de sens. Dans la ville de Marioupol, aux mains des Russes depuis le 20 mai et le dépôt des armes des derniers combattants ukrainiens retranchés dans l’immense aciérie Azovtsal, la “dé-ukrainisation” suit son court.

Comme le rapportent Petro Andryushchenko, conseiller du maire de la ville, et le média ukrainien The Kyiv Independent, l’enseigne trônant à l’entrée de la cité portuaire a été modifiée pour mieux correspondre aux volontés de la Russie de faire de Marioupol une ville russe.

Tout débute par un message envoyé sur la chaîne Telegram du Conseil municipal de Marioupol le 7 juin. Dans ce post, on peut y voir une vidéo, visiblement d’origine russe, montrant le panneau indiquant l’entrée de la ville en piteux état et recouvert de graffitis.

Sur ce panneau aux couleurs de l’Ukraine, Marioupol est écrit en ukrainien (Маріуполь), alors que la version russe s’écrit sans le “i” (Мариуполь), qui n’existe pas en tant que tel dans l’alphabet russe.

Dans ce post partagé par la municipalité de la ville ukrainienne sous occupation russe, on peut voir une vidéo montrant le panneau endommagé signifiant l'arrivée prochaine dans Marioupol. (Photo: Capture d'écran Telegram)
Dans ce post partagé par la municipalité de la ville ukrainienne sous occupation russe, on peut voir une vidéo montrant le panneau endommagé signifiant l'arrivée prochaine dans Marioupol. (Photo: Capture d'écran Telegram)

Dans ce post partagé par la municipalité de la ville ukrainienne sous occupation russe, on peut voir une vidéo montrant le panneau endommagé signifiant l'arrivée prochaine dans Marioupol. (Photo: Capture d'écran Telegram)

Commentaire de la municipalité: “Les occupants ‘dé-ukrainianisent’ la stèle de Marioupol. Pendant ce temps, les habitants de Marioupol meurent de faim. Il n’y a toujours pas d’eau, de lumière ou de gaz. La ville est complètement détruite et au bord d’une épidémie. ‘La paix russe’ ressemble à ça”. Et la ville d’ajouter que la voix russe que l’on entend dans la vidéo indique que le nom de la ville sur le panneau “sera corrigé au nom russe normal”.

“Comme si ça allait changer quelque chose”

Effectivement, quelques jours plus tard, on peut s’apercevoir que le “i” de la version ukrainienne a bien été modifié à l’aide d’une nouvelle pièce soudée pour former la lettre ”и” de l’alphabet cyrillique, équivalent du “i” dans l’alphabet latin, comme l’a constaté sur sa chaîne Telegram Petro Andryushchenko.

Dans ce post Telegram du compte de Petro Andryushchenko, le conseiller du maire de la ville de Marioupol constate les travaux des occupants russes pour ajouter la lettre russe au nom de la ville. (Photo: Capture d'écran Telegram)
Dans ce post Telegram du compte de Petro Andryushchenko, le conseiller du maire de la ville de Marioupol constate les travaux des occupants russes pour ajouter la lettre russe au nom de la ville. (Photo: Capture d'écran Telegram)

Dans ce post Telegram du compte de Petro Andryushchenko, le conseiller du maire de la ville de Marioupol constate les travaux des occupants russes pour ajouter la lettre russe au nom de la ville. (Photo: Capture d'écran Telegram)

Dernière étape des travaux, rapportée ce vendredi 10 juin par Anastasiia Lapatina, journaliste pour le Kiyv Independant : “Les occupants russes ont repeint le panneau de la ville de Marioupol dans ses couleurs nationales. Comme si ça allait changer quelque chose.”

″À Marioupol les occupants russes ont repeint le nom de la ville à l’entrée. La Russie a détruit environ 95 % des bâtiments de la ville et tué environ 10 % de la population de la ville, mais ils font ça”, constate également Alex Kokcharov, analyste spécialisé dans l’Europe de l’Est basé à Londres.

Autre détail important, le blason de la ville, située dans l’oblast de Donetsk, n’est pas réapparu sur la version russe de l’enseigne, tout comme l’inscription “1778”, date de fondation de la ville. Une volonté affichée par l’occupant russe de faire de Marioupol un exemple de russification.

Avant ce changement hautement symbolique, les russes avaient déjà changé beaucoup de choses dans la cité portuaire stratégique du sud de l’Ukraine, en bord de mer d’Azov. Des programmes scolaires russes à la propagande du Kremlin dans les rues, tout est mis en œuvre depuis la prise complète de la ville pour faire comprendre que Marioupol est désormais une ville russe.

D’ailleurs, les Russes ont déjà fait modifier certains panneaux de signalisation de la ville, suivant cette même logique d’implanter l’écriture russe dans Marioupol, ce que dénonçait déjà la première vice-ministre des Affaires étrangères de l’Ukraine Emine Jeppar le 6 mai sur Twitter.

À voir également sur Le HuffPost: Ces images aériennes de Marioupol sont glaçantes

Cet article a été initialement publié sur Le HuffPost et a été actualisé.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles