Publicité

Guerre en Ukraine: l'armée ukrainienne dément la prise de Soledar par l'armée russe

Bâtiments détruits à Soledar, en Ukraine, le 11 janvier 2023 - Maxar Technologies - AFP
Bâtiments détruits à Soledar, en Ukraine, le 11 janvier 2023 - Maxar Technologies - AFP

Il s'agirait d'une première victoire après de nombreux revers. L'armée russe a affirmé vendredi avoir entièrement conquis la ville de Soledar, dans l'est de l'Ukraine. L'armée ukrainienne a démenti dans la foulée: "de violents combats se déroulent toujours à Soledar", a indiqué à la télévision ukrainienne le porte-parole du commandement Est de l'armée ukrainienne, Serguiï Tcherevaty. "Les forces armées ukrainiennes maintiennent la situation sous contrôle dans des conditions difficiles", a-t-il ajouté.

"A été achevée le 12 janvier dans la soirée la libération de la ville de Soledar, qui est importante pour la poursuite des opérations offensives" dans la région de Donetsk, avait affirmé plus tôt Igor Konachenkov, le porte-parole du ministère russe de la Défense.

Des combats depuis des mois

La prise de Soledar, petite ville d'environ 10.000 habitants avant la guerre, aujourd'hui complètement détruite, permettrait à Moscou de brandir enfin une victoire militaire, après une série de revers humiliants.

Les combats dans et autour de Soledar font rage depuis plusieurs mois, mais leur intensité a fortement augmenté ces derniers jours, l'armée ukrainienne combattant dans cette petite ville connue pour ses mines de sel les mercenaires du groupe paramilitaire russe Wagner. La localité de Soledar est située à une quinzaine de kilomètres au nord-est de la ville de Bakhmout, que l'armée russe et le groupe Wagner essayent de prendre depuis des mois.

"Le contrôle complet de Soledar permet de couper les lignes d'approvisionnement des forces ukrainiennes situées dans la ville (de Bakhmout) au sud-ouest, puis de bloquer et d'enfermer dans une 'poche' les unités ukrainiennes s'y trouvant", a assuré Igor Konachenkov.

Selon lui, la prise de Soledar a été rendue possible grâce à "des frappes permanentes sur l'ennemi" venant de l'aviation et de l'artillerie russe. Les troupes russes "ont continuellement mené des frappes concentrées sur les positions des forces armées ukrainiennes dans la ville, empêchant le transfert de réserves, l'approvisionnement en munitions, ainsi que les tentatives de retrait de l'ennemi vers d'autres lignes de défense", a affirmé Konachenkov.

Il a aussi indiqué que des parachutistes russes avaient mené "une manoeuvre dissimulée" en attaquant depuis une "autre direction" les troupes ukrainiennes à Soledar, ce qui a permis "d'occuper des hauteurs et de bloquer la ville au nord et au sud". Ces déclarations n'ont pas non plus pu être vérifiées de façon indépendante.

Wagner avait déjà revendiqué la prise de Soledar

Auparavant, le groupe paramilitaire Wagner, en concurrence croissante avec l'armée russe dans ce secteur, avait affirmé que seules ses unités prenaient part à la conquête de Soledar.

Mercredi, le chef de Wagner, Evguéni Prigojine, avait affirmé que ses combattants avaient pris Soledar, une annonce qui n'avait pas ensuite été confirmée par le Kremlin et l'armée russe.

Vendredi, la vice-ministre ukrainienne de la Défense Ganna Maliar avait déclaré sur Telegram que la nuit avait été "chaude": "l'ennemi a jeté presque toutes ses forces principales en direction de (la région de) Donetsk et maintient une offensive de forte intensité", a-t-elle rappporté.

Article original publié sur BFMTV.com