Publicité

Guerre en Ukraine : l’Union européenne réduit de moitié ses livraisons d’obus à Kiev

L’Union européenne ne fournira que la moitié des obus promis à l’Ukraine d’ici la fin du mois de mars. Présent en conférence de presse ce mercredi 31 janvier, Josep Borrell, chef de la diplomatie européenne, a annoncé que 200 000 munitions devraient être livrées, s’ajoutant aux 330 000 déjà arrivées à Kiev, « soit un peu plus de 52% de l’objectif », que s'étaient fixés, l’an dernier, les Vingt-Sept et l’Ukraine, selon des propos relayés par franceinfo.

Des « hésitations » qui ne passent pas à Kiev

Lors d’un déplacement en Lituanie début janvier, Volodymyr Zelensky, président ukrainien, avait déjà déploré l’inactivité occidentale. « Parfois, les hésitations de nos partenaires concernant l'aide financière et militaire à l'Ukraine ne font qu'accroître le courage et la force de la Russie », avait-t-il déclaré pour tenter de tirer à nouveau la sonnette d’alarme. Selon lui, Vladimir Poutine veut « complètement occuper » l’Ukraine.

Les Ukrainiens tirent entre 5 000 et 8 000 obus par jour, contre 10 à 15 000 côté russe, d'après le président de la commission des Affaires étrangères du Sénat, Cédric Perrin. « La pénurie [...] est un problème très réel et pressant auquel nos forces armées sont actuellement confrontées », avait déjà déploré le ministre ukrainien de la Défense, le 18 janvier dernier, sur les réseaux sociaux. À noter, tout de même, l’échange d’environ 200 prisonniers de guerre de chaque camp entre la Russie et l’Ukraine, annoncé ce mercredi 31 janvier.


Lire la suite sur LeJDD