Guerre en Ukraine: l’huile de tournesol rationnée dans plusieurs pays d’Europe

·2 min de lecture

Au Royaume-Uni, le géant de la grande distribution Tesco va lui aussi rationner les ventes d'huile de tournesol, c'est ce qu'il a annoncé vendredi 22 avril. Plusieurs autres chaînes de supermarché britanniques, mais aussi notamment belges et françaises ont déjà pris la même décision, pour tenter de gérer au mieux les stocks de cette huile dont l'Ukraine est le premier exportateur mondial.

La guerre qui dure depuis presque deux mois là-bas a fait flamber les prix des huiles végétales dans le monde et fait craindre des difficultés d'approvisionnement dans les prochains mois.

Des rayons d'huile végétale vides, c'est ce qu'observent certains consommateurs français et européens dans leurs supermarchés ces dernières semaines. Pour éviter que les clients fassent des stocks, des magasins Lidl en France limitent les achats à trois bouteilles d'huile de tournesol par personne. Le même scénario se répète en Espagne, ou encore en Belgique.

Avant la guerre, l'Ukraine assurait la moitié de la production mondiale d'huile de tournesol. Mais désormais, les ports commerciaux sont bloqués et les exportations par la route et par le train ont énormément diminué. La Russie, elle aussi l'un des plus grands exportateurs d'huile de tournesol, a imposé des quotas et des taxes pour les ventes à l'étranger. Enfin, la guerre risque de réduire de moitié les récoltes de tournesol en Ukraine cette année, d'après le ministre ukrainien de l'Agriculture.

Dans ce contexte d'incertitude, les prix de l'huile de tournesol ont augmenté de 20 à 25 % environ en France et au Royaume-Uni.

Des hausses qui concernent aussi par ricochet d'autres huiles et créent des tensions, comme en Indonésie, qui a suspendu vendredi ses exportations d'huile de palme après des manifestations contre la hausse des prix.

À lire aussi : Le marché mondial des huiles alimentaires chamboulé par la guerre en Ukraine

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles