Guerre en Ukraine : l’Europe doit-elle fermer ses frontières aux Russes ?

© Kommersant/Sipa

Les ministres des Affaires étrangères de l’Union européenne se retrouvent mardi à Prague pour leur rentrée diplomatique. La présidence tchèque de l’UE a mis à l’ordre du jour un dossier des plus sensibles qui pourrait fragiliser l’unité de l’Union face à la Russie . Les dirigeants des pays Baltes, de Scandinavie et de Pologne souhaitent en effet que Bruxelles adopte une interdiction de visas de tourisme pour les Russes. « Le tourisme est un privilège, pas un droit, et ce privilège n’appartient pas aux citoyens d’un pays qui mène une guerre génocidaire contre l’Ukraine », a indiqué cette semaine Kaja Kallas, la Première ministre estonienne dans un entretien à l’agence de presse Euractiv.

Lire aussi - Guerre en Ukraine : Kiev demande de bannir les touristes russes, les Européens divisés

Le chef de la diplomatie ukrainienne, Dmytro Kouleba, a même tweeté ironiquement : « Les Russes soutiennent massivement la guerre et applaudissent les frappes de missiles sur les villes ukrainiennes. Laissez donc les touristes russes profiter de la Russie. »

Permettre aux Russes de fuir

Même si 30 % seulement des Russes possèdent un passeport de voyage, les partisans de la suppression des visas ne souhaitent pas pour autant en priver celles et ceux qui veulent fuir le régime de Vladimir Poutine en raison des menaces politiques qu’ils subissent. Mais à Bruxelles, Paris et Berlin, on soutient que nombre de Russes ayant quitté leur pays depuis l’invasion de l’Ukraine le font aussi pour des raison...


Lire la suite sur LeJDD