Guerre en Ukraine : l'étau russe se resserre sur Severodonetsk

Les forces russes maintiennent la pression sur les combattants ukrainiens à Severodonetsk.

La prise de cette ville clé de 100 000 habitants donnerait à Moscou un avantage majeur pour le contrôle du  Donbass. Cette région essentiellement russophone est en partie tenue par des séparatistes prorusses depuis 2014.

Les trois ponts reliant Severodonetsk aux villes voisines ont été détruits, ce qui rend presque impossible l'évacuation des 12 000 civils qui y vivent encore.

Moscou propose un "couloir humanitaire" pour les civils de Severodonetsk

Alors que les bombardements continuent de frapper la ville, le ministère russe de la Défense a annoncé la mise en place mercredi d'un couloir humanitaire pour évacuer les civils réfugiés dans la grande usine chimique Azot.

Selon le ministère britannique de la Défense, les forces russes "ont probablement enregistré de petites progressions dans le secteur de Kharkiv" pour la première fois depuis des semaines.

L'Institut américain pour l'étude de la guerre (ISW) estime pour sa part que les Russes "ont mené des assauts au sol inefficaces, dans le but de couper les lignes de communications ukrainiennes, près de Popasna et Bakhmout".

Kyiv cible des bâtiments de civils selon les prorusses

Les séparatistes prorusses de l'est du pays ont affirmé qu'une maternité de Donetsk avait été touchée par des tirs provenant des forces de Kyiv. Ils ont même publié des images montrant un bâtiment partiellement détruit où se trouvent encore des nouveau-nés.

Les séparatistes prorusses avaient également affirmé lundi que quatre personnes avaient été tuées et 22 blessées dans des bombardements "massifs" des forces de la capitale.

L'Ukraine a reçu "environ 10% des armes" qu'elle réclame aux Occidentaux

L'Ukraine a reçu "environ 10% des armes" qu'elle réclame à ses partenaires occidentaux pour lutter sur le terrain face à l'armée russe, a indiqué mardi le ministère de la Défense ukrainien.

"Des armes dont nous avons besoin, nous en avons reçu environ 10%", a regretté la vice-ministre de la Défense, Anna Maliar, à la télévision ukrainienne.

"Peu importe les efforts déployés par l'Ukraine, peu importe le professionnalisme de notre armée, sans l'aide de partenaires occidentaux nous ne pourrons pas gagner cette guerre", a plaidé Mme Maliar.

Plus tôt dans la journée, le président ukrainien Volodymyr Zelensky avait de nouveau exhorté les Occidentaux à envoyer "plus vite (...) davantage d'armes et d'équipements militaires" car "les Russes en ont dix, cent fois plus".

Selydove livrée à elle-même

L'intensification des combats dans le Donbass a laissé des villes comme Selydove totalement livrée à elle-même. Face aux flux constants de personnes déplacées fuyant l'offensive russe, la municipalité rencontre d'importants problèmes d'approvisionnements .

Les autorités locales admettent ne plus être en mesure d'accueillir tous les nouveaux arrivants.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles