Guerre en Ukraine : Kiyv prévoit de lancer une série de contre-offensives

"Le chef du renseignement militaire ukrainien Kyrylo Budanov a déclaré que les forces ukrainiennes ont l'intention de lancer une contre-offensive majeure dans toute l'Ukraine au printemps 2023", souligne l'ISW, l'Institut américain pour l'étude de la guerre.

Budanov a déclaré dans une interview avec ABC News qu'il s'attend à ce que les combats soient les plus intenses en mars 2023 et que l'armée ukrainienne planifie une grande poussée au printemps qui libérera le territoire "de la Crimée au Donbass" et infligera "les dernières défaites à la Fédération de Russie."

Les responsables ukrainiens ont précédemment indiqué que les forces ukrainiennes tenteront de maintenir l'initiative par une série de contre -offensives continues et ultérieures au cours de l'hiver 2023.

Selon l'Insitut américain pour l'étude de la guerre : "cette contre-offensive ukrainienne majeure apparemment prévue au printemps 2023 ne serait pas mutuellement exclusive avec les opérations de contre-offensives ukrainiennes qui se poursuivent cet hiver et qui peuvent être utilisées pour créer les conditions d'une contre-offensive plus importante au printemps".

Les forces russes ont poursuivi des contre-attaques limitées pour regagner les positions perdues le long de la ligne Svatove-Kreminna.

Elles ont également poursuivi les attaques terrestres autour de Bakhmut. L'état-major ukrainien a signalé que les forces ukrainiennes ont repoussé les attaques terrestres russes au nord de Bakhmut près de Krasna Hora, au nord-est de Bakhmut près de Soledar et au sud de Bakhmut près de Mayorsk.

Les forces russes ont continué à reconstituer leurs capacités et à mener des opérations défensives dans la région de Kherson.

Le ministère russe de la Défense a publié des images des forces russes défendant la rive est du fleuve Dniepr.

L'insitut américain pour l'étude de la guerre n'a pas observé de faits indiquant que les forces ukrainiennes ont l'intention d'arrêter les opérations de contre-offensive cet hiver afin de mener une contre-offensive majeure au printemps. Budanov a déclaré qu'il y aurait de nouvelles frappes "de plus en plus profondes" à l'intérieur de la Russie, mais a refusé de commenter l'implication de l'Ukraine dans les précédentes frappes sur les zones arrières de la Russie.