Guerre en Ukraine : Kiev répond au pape François et annonce qu’il ne hissera « jamais » le drapeau blanc

Ce dimanche 10 mars, Dmytro Kuleba, ministre des Affaires étrangères de l’Ukraine, a publié un message ferme sur les réseaux sociaux à propos du futur de la guerre face à la Russie. En réaction à la demande du pape François d’avoir « le courage de hisser le drapeau blanc et de négocier », le chef de la diplomatie ukrainienne a montré que Kiev n’était toujours pas décidé à renoncer. « Le plus fort est celui qui, dans la bataille entre le bien et le mal, se tient du côté du bien plutôt que de tenter de les mettre sur le même pied et d’appeler cela des “négociations” », a-t-il communiqué.

Kiev appelle le Vatican « à éviter de répéter les erreurs du passé »

Face à la demande du souverain pontife de hisser le drapeau blanc entre les deux parties, Dmytro Kuleba s’est encore montré intransigeant : « Notre drapeau est jaune et bleu. C'est le drapeau pour lequel nous vivons, nous mourrons et triompherons. Nous ne hisserons jamais d'autres drapeaux. »

Si le chef de la diplomatie ukrainienne espère que le pape François « trouvera l'occasion d'effectuer une visite apostolique en Ukraine pour soutenir plus d'un million d'Ukrainiens », il n’hésite pas à égratigner le Vatican. « En même temps, en ce qui concerne le drapeau blanc, nous connaissons la stratégie du Vatican de la première moitié du XXe siècle. J’appelle à éviter de répéter les erreurs du passé et à soutenir l’Ukraine et son peuple dans leur juste lutte pour la survie », a-t-il souligné, visiblement en référence à la Seco...


Lire la suite sur LeJDD