Guerre en Ukraine: Kiev espère obtenir une centaine de chars Leopard

Un char Leopard polonais participant à l'exercice militaire DEFENDER-Europe 22, mené par la Pologne, les États-Unis, La France et la Suède, à Nowogard, en Pologne. - Wojtek RADWANSKI / AFP
Un char Leopard polonais participant à l'exercice militaire DEFENDER-Europe 22, mené par la Pologne, les États-Unis, La France et la Suède, à Nowogard, en Pologne. - Wojtek RADWANSKI / AFP

Douze pays ont accepté de fournir à l'Ukraine une centaine de chars Leopard 2 si le gouvernement allemand donne son accord, a affirmé à ABC News un haut fonctionnaire ukrainien. Selon cette même source, ces accords ont été conclus lors du sommet de vendredi à la base aérienne américaine de Ramstein en Allemagne, au cours duquel les nations alliées ont discuté du soutien militaire à l'Ukraine.

En tant que pays où ce matériel militaire est fabriqué, l'Allemagne doit approuver la licence d'exportation si les pays veulent fournir certains de leurs chars à une nation tierce, comme l'Ukraine.

En attente de l'aval de Berlin

Plusieurs pays occidentaux, dont les États-Unis, réfléchissent à renforcer leur aide militaire à l'Ukraine face à la crainte d'une escalade du conflit dans les semaines ou mois à venir.

Le haut fonctionnaire ukrainien qui s'est entretenu avec ABC a toutefois souligné l'urgence de livrer les chars Leopard à l'Ukraine car ses stocks de munitions pour ses chars de l'ère soviétique sont désormais quasiment vides.

L'Allemagne a entrouvert ce mardi la possibilité d'autoriser les pays alliés détenteurs de chars Leopard à les livrer à l'Ukraine pour l'aider à repousser les forces russes.

Article original publié sur BFMTV.com