Guerre en Ukraine : Kiev déplore « l’indécision » des Occidentaux sur les livraisons de chars lourds

© Sergei SUPINSKY / AFP

L’Ukraine misait beaucoup sur cette réunion. Vendredi les alliés de Kiev se sont réunis à Ramstein en Allemagne afin d’élaborer une stratégie commune pour lutter contre la Russie. Même si des aides supplémentaires ont été annoncées de la part des États-Unis, de la Suède ou encore du Royaume-Uni, l’Ukraine en attendait plus. Notamment sur la livraison de chars lourds, Lzopard 2 . Mais voilà, les alliés n’ont pas réussi à se mettre d’accord. Conséquence : ils n’y sont pas contre mais pour l’heure aucune livraison de Léopard 2 n’est prévue. Ce samedi, Kiev n’a pas hésité à fustiger cette décision.

« L'indécision de ces jours tue encore plus de nos concitoyens », a critiqué sur Twitter Mykhaïlo Podoliak, un conseiller de la présidence ukrainienne. Pour lui, les alliés de Kiev doivent « réfléchir plus vite ». « Vous aiderez l'Ukraine avec les armes nécessaires de toute façon et réaliserez qu'il n'y a pas d'autre option pour mettre fin à la guerre », a-t-il plaidé, faisant écho à des propos similaires la veille du président Volodymyr Zelensky .

La responsabilité de l’Allemagne pointée du doigt

À l’issue de cette réunion, le ministre de la Défense Allemand, Boris Pistorius a voulu rétablir certaines vérités. « Nous n'hésitons pas, nous pesons simplement le pour et le contre […] Nous avons la responsabilité de réfléchir attentivement aux conséquences pour toutes les parties au conflit », a-t-il justifié. Le ministre a affirmé que l’« impression » que l'Allemagne s'oppose seule à l...


Lire la suite sur LeJDD